Nouveau

Violences faites aux femmes

Par VM Formation Audit Conseil (VMFAC)     |     Référence : MOD283

Mixte sur site et à distance
À partir de 900 € TTC
14 heures sur 2 jour(s)
Tout public

Description

Les violences conjugales et familiales, aussi appelées violences domestiques, représentent 90% des femmes victimes de violences et 10% des hommes. Les enfants sont alors des témoins, victimes ou covictimes. Dans 80% de ces cas de violences faites aux femmes, l’agresseur est un homme.(Source : site de la MISSION INTERMINISTERIELLE POUR LA PROTECTION DES FEMMES CONTRE LES VIOLENCES ET LA LUTTE CONTRE LA TRAITE DES ETRES HUMAINS MIPROF 2015, enquête virage).
223 000 femmes (18/75 ans) en 2016 ont subis des violences physiques ou sexuelles de la part de leurs conjoints ou ex conjoints (CVS 2010-2015- INSEE-ONDRP) soit 1% des femmes en France.
Aujourd’hui en 2017 la France met en place un 5eme plan de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes, car malgré les 4 derniers plans les chiffres concernant les femmes victimes de violence restent très élevés. En 2014,118 femmes et 25 hommes sont morts sous les coups de leur conjoint ou ex conjoint, ainsi que 35 enfants mineurs.
Les violences conjugales et familiales sont donc partie intégrante des violences faites aux femmes et aux enfants et sont un enjeu majeur de santé publique.
Le système de santé est le lieu de premier recours pour les femmes victimes de violence : en France ¼ des femmes victimes font appel en premier recours à un médecin alors que 18% se rendent au commissariat de police. (Circulaire DGOS/R2/miprof N°2015-345 du 25 novembre 2015)

Objectifs

1/Repérer les situations de violences conjugales et familiales 
• Connaitre le contexte national et international des violences 
• intervenir
• questionnement systématique

2/Comprendre les différents types de violences et leurs impacts sur les victimes.
• Assimiler les mécanismes spécifiques de la violence familiale
• Connaitre les signes et les comportements spécifiques aux victimes
• Qu’est-ce que l’emprise et le psycho trauma
• L’impact de la violence conjugale sur les enfants

3/Agir et une orienter les victimes

 • Acquérir les connaissances juridiques et le contexte législatif permettant la protection des personnes
• Connaitre les bonnes pratiques professionnelles et les outils favorables à l’expression des victimes
• Développer le travail d’équipe et pluridisciplinaire
• Connaitre les numéros d’aide nationaux et les associations locales

Contenu

1. Contexte :
• Approche et évolution historique des violences faites aux femmes en France, par les textes nationaux et la convention du conseil de l’Europe.
• Résultats d’enquêtes épidémiologique, ENVEF (1995), virage 2000…
• Connaissances législatives sur les différentes formes de violences conjugales, (les conflits et la violence, le délit ou le crime).Connaitre les différentes juridictions compétentes du civil et du pénal.
2. Comprendre la violence conjugale :
• Kit Film ANNA (miprof)
• Les formes de violences (violence physique, sexuelle, financière, spatiale…)
• Le cycle de la violence (tension , agression , justification)
• La stratégie et le profil de l’agresseur (lune de miel …)
3. L’impact des violences
• Sur les femmes victimes (psychotrauma, mécanismes neurobiologique …karen sadlier, victimologie)
• Sur les enfants victimes (support film Tom et Léna )
4. Prise en charge professionnelle des victimes
• Support film Elisa (site internet stop violence femme. Gouv)
• Le questionnement systématique = un réflex
• Orientation des femmes, (services spécialisés, numéro national 3919 , association d’aide … dépôt de plainte), procédures adaptés à la mise en sécurité des victimes
• Elaboration de documents ressources pour le service de soin et certificats médicaux, développer une compétence d’équipe
• Traitement du psycho traumatisme (gestion des émotions, évaluation clinique et thérapeutique,…traitement médicamenteux)

Profil des participants

• Les différents professionnels médicaux, sage-femme, paramédicaux et soignants attachés aux services des urgences hospitalières (SAMU, SMUR),


• Les professionnels des services dans lesquels ces victimes sont hospitalisées, en maternité, gynécologie obstétrique, service IVG, en pédiatrie et services spécialisés adolescents, traumatologie enfants (…),


• Par extension, sont aussi concernés les professionnels amenés à rencontrer ces situations de violences conjugales et à identifier les victimes sur leur lieu de travail, au domicile des femmes victimes de violences : les pompiers, les infirmiers libéraux mais aussi les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (chrs).


• Les professionnels de la petite enfance, (garderie, crèche …)

Toutes les personnes se sentant concernés par ce problème de santé publique

Pédagogie, organisation et formateur

• Elle tiendra compte des principes d’andragogie, les stagiaires étant des professionnels formés, expérimentés et motivés. Les stagiaires peuvent être issus de différents services et de différents centres hospitaliers afin de partager plus d’expériences et de pratiques professionnelles.
• Le début de la formation est construit sur la connaissance initiale des stagiaires évaluée par un questionnaire rapide. Les réponses servent de support à un échange sur des situations et des expériences professionnelles rencontrées par les stagiaires présents.
• Les supports pédagogiques sont des films validés par le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Ils peuvent être copiés et distribués sur clé aux participants

Où se former ? (en jaune sur la carte)

France
Luxembourg
Violences faites aux femmes

Violences faites aux femmes

Mixte sur site et à distance
À partir de 900 € TTC  · 14 heures sur 2 jour(s)

Où se former ?